Hello, I’m Alma Charry !
Below you will find my personal work. If you want, you can download my archives here, or view my commercial work there. I am also the founder of Pierre Souple and the co-founder of mater pingo. A selection of my work is available on Uprise art. Finally, you can send me nice things there. Thanks for visiting ! ⤵︎


Accompagné de quinze poèmes composés par Cloé Lastère :


Quelqu’un me regarde
À l’improviste
Et me rappelle carrément
-Blague à part-
Le porté d’un arbre par le vent





Et soudain l’impression que quelqu’un manquerait
À qui il faudrait singulièrement proposer du café
Petit pousse-toi
C’est la saison de la caillasse
Des gens s’évanouissent
De n’avoir pas d’opinion



Mon esprit
Trop volontaire
Joue à être viril
Tandis qu’empoignant
Je caresse












Ça se travaille d’être là
En admettant que tout est plié





Deux choses citent
Aimablement
La même couleur
L’incident s’aligne au penchant
Chouette
Un écho à consommer



Prête-moi à nouveau
Ce qu’on range par habitude
Le petit livre noir
L’annuaire insolent
Qu’enfin je rémunère mon intuition
Pour une manière
A jamais politique





La pluie est brave
Ecoute la nuit
Comme elle est trempée
Comme le matin est triste
Qu’on se sépare à l’heure













Derrière des trucs
Un hiver obèse
Mâche à l’aise
Toute preuve d’immortalité



Le hasard
Sentencieux, en short
Est injoignable






L’affaire est globale
Nous concerne tous
Demain est copieux
S’il te plait
Soulevez vos manteaux
Rien n’est plus malheureux
Qu’un tout duquel on ne fait rien


C’est à la joie d’être en homme
Que j’arrime la liesse d’être une femme

















Pour commencer elle trace des temps forts
Avec le crayon qu’elle trouve
Elle demande pourquoi c’est concentrique
Alors que c’est nous les cons et elle le centre







Ton visage persévère
Une évidence anonyme
Qui vient du lointain
Je reste
Parce qu’entre nous s’exauce le hors champs
Murés, introuvables
Déserteurs d’eux-même
Ils n’ont rien à dire
Rien à préparer
Que des fictions cyniques
Des frimes rebattues
Petites affaires
Ridiculement choyées


☜ Go back